dimanche 6 janvier 2019

Bûche aux noisettes et pralin (Michalak remix)

Petite recette plus de saison, mais gardez la bien pour l'année prochaine !
c'était ma 1ere bûche et c'était super bon !

J'ai pris une recette de Michalak que j'ai adaptée à mes talents de débutantes es bûche, une recette de biscuit roulé japonais, ajouté de la pâte à tartiner et ouah, c'était excellent !
Ce biscuit est moelleux et hyper facile à rouler.

une tuerie !

Bûche aux noisettes


Biscuit trouvé ici 
Bûche trouvée ici


Le biscuit : 


RÉALISATION : POUR UNE PLAQUE DE 40X30CM :
75 g d’eau
75 g de lait
2g de sel
3g de sucre
35 g de beurre
70 g de farine type 55
150 g d’œufs entiers (3 oeufs moyens)
50 g d’huile neutre
150 g de blancs d’oeuf (env. 4 blancs)
80 g de sucre
Préchauffez le four à 180° chaleur tournante
Dans une petite casserole (14cm de diamètre c'est très bien), versez 75g d'eau, 75g de lait, 2g de sel et 3g de sucre.

Ajoutez également 35g de beurre coupé en petits morceaux, et chauffez le tout. 

Il ne s'agit pas de porter le mélange à ébullition, car trop de liquide s'évaporerait et cela fausserait la texture finale. Il s'agit simplement de faire fondre le beurre
Dès qu'il est fondu retirez la casserole du feu, puis ajoutez 70g de farine en une seule fois
Mélangez bien, toujours hors du feu, avec un fouet ou tout simplement une cuillère à soupe
Remettez la casserole sur feu moyen, et remuez sans arrêt la pâte pendant une minute pour la dessécher.
Maintenant vous pouvez continuer à la main ou au robot.

Si comme moi vous faites tout à la main ici, je vous donne l'astuce du site ou j'ai pris la recette : tapissez le récipient avec la panade comme sur cette photo, et attendez deux minutes que ça refroidisse un peu :


Cassez trois oeufs et battez-les en omelette. Pesez rigoureusement 150g, et versez un tiers des oeufs battus dans la panade
Mélangez vigoureusement. Au départ la texture va complètement se déliter c'est normal :


Continuez de mélanger : elle va devenir lisse. Ajoutez alors le second tiers des oeufs. Mélangez bien :


Puis les 50g qu'il reste. Vous obtenez une pâte à choux assez liquide :
Versez 50g d'huile, et mélangez bien :

Maintenant il suffit de monter 150g de blancs avec 80g de sucre.
Montez les blancs de façon à obtenir une meringue SOUPLE qui fasse le bec d'oiseau. 

Versez un tiers des blancs dans la pâte, et incorporez-les délicatement

Ajoutez le reste en deux fois, toujours en incorporant la meringue très délicatement à la maryse, en soulevant bien la masse :
 
Déposez une Silpat sur une plaque et versez la pâte. Elle est assez liquide c'est normal :



Étalez-la de façon régulière à l'aide d'une spatule coudée.



Enfournez pour 20mn. Fiez-vous à la coloration du biscuit, qui doit être uniforme


Retirez la plaque perforée et laissez tranquillement le biscuit refroidir sur la Silpat. 
Quand il est froid, placez une feuille de papier sulfurisé par-dessus :


Et retournez le tout. 
Il suffit alors de décoller la Silpat


Toutes les photos proviennent du site "C'est ma fournée" qui est vraiment top et explique parfaitement.
 

Pour la bûche :

je n'ai pris de la recette d'origine que la crème à mettre à l'intérieur, et l'idée de mettre des noisettes dedans, mais n'hésitez pas à prendre la vraie recette.
 
Pour la crème mousseline au praliné:
  • 60g de jaune d’oeuf (les jaunes de 4 oeufs * ça tombe bien, on avait besoin des 4 blancs pour le gâteau !)
  • 250 g de lait 
  • 20 g de maïzena
  • 50 g de sucre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 150 g de beurre mou
  • 200 g de praliné (dans la recette d'origine, on fait son pralin soi-même, moi je l'ai acheté tout fait)
  • 2 belles Cuillères à soupe de FRENCH'NUT, la pâte à tartiner Made In France  (je trouve qu'elle est carrément aussi bonne si ce n'est meilleure que celle pleine d'huile de palme)
 
Faire bouillir le lait dans une casserole
Mélanger les jaunes d’oeufs, la maïzena et le sucre avec un fouet
Verser le lait sur le mélange sucre/jaunes d’oeuf et mélanger
Reverser le tout dans la casserole et prolonger la cuisson sur feu fort sans cesser de remuer, arrêter lorsque la préparation épaissit (lorsque l’on plonge une cuillère dedans, et que l’on trace un trait sur le dos de la cuillère, la crème ne coule pas pour combler le trait)
Verser dans un grand plat et filmer au contact
Réserver au frais toute la nuit (ou sinon le faire le matin et finir le soir)

Ensuite
Sortir longtemps à l’avance le beurre qu’il soit vraiment pommade
Verser la crème pâtissière dans un saladier ou dans le bol du robot
Fouetter puis ajouter le beurre pommade en morceaux
Fouetter encore et ajouter le praliné et la pâte à tartiner, fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène

Montage de la bûche
Voir ici la vidéo de M.Michalak qui explique bien comment rouler la bûche. Pour une débutante comme moi, cela a été très utile.
 
Parer les bords du biscuit (couper proprement le rectangle)
Étaler une couche de crème mousseline pralinée, en réserver pour recouvrir la bûche
Parsemer de noisettes (dans la recette d'origine, elles sont caramélisées, moi je les ai juste torréfiées)
Rouler le biscuit en veillant à bien « serrer »
Recouvrir du reste de crème mousseline pralinée puis des noisettes, je n’en ai mis qu’au centre, je trouve que cela suffit mais vous pouvez recouvrir toute la bûche

Réserver minimum 1h au frais pour avoir une bûche bien fondante et un biscuit moelleux

Ma bûche ne ressemblait à rien, la pâte à tartiner est un peu liquide, ça a du trop liquéfier la crème. Je trouverai une solution l'année prochaine ^^





 
 


samedi 5 janvier 2019

Burger Veggie (ou non) Chevre Miel

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas publié de recettes, mais me revoilà !

Depuis, l'une de mes filles est végétarienne, donc j'ai pas mal surfé pour m'inspirer et j'ai découvert plein de blogs fabuleux, et j'ai un peu oublié de partager avec vous...

Alors pour reprendre les bonnes habitudes, voici une recette de burger, qui n’était pas veggie mais dans lequel j'ai mis un "steak" végétal

la photo est un peu moche, mais c'est appétissant, non ?

Burger Chèvre Miel

Trouvé ici pour la recette du pain (fabuleux!!) 
Trouvé ici pour la recette du steak 
Trouvé ici pour le côté chèvre Miel

Pour le pain (pour 8 buns)

Farine 560 gr
Levure déshydratée 12 gr
Lait 220 ml
Eau 100 ml
Beurre salé 55 gr
Sucre 25 gr
Sel 9 gr
Oeuf 1

Faire fondre le beurre dans une casserole avec le lait et l'eau. Ne pas faire bouillir, juste faire fondre le beurre
Mettre dans un saladier (ou le bol du robot) la moitie de la farine, la levure, le sel et le sucre
Ajouter le mélange lait-eau-beurre ainsi que l'oeuf et mélanger
Ajouter le reste de farine en pétrissant bien à chaque fois
Pétrir pendant 10 minutes
Laisser gonfler une petite heure (a température ambiante ou dans un four tiède éteint)
Quand la pâte a doublé de volume, la diviser en nombre de petits pains souhaités
Préchauffer le four à 180°
Laisser pousser les petits pâtons encore bien 30 min
Les badigeonner avec du lat et un jaune d'oeuf, parsemer de sésame.
Laisser cuire 15 min


Pour le steak végétal (pour 4 petits ou 3 gros)


 Champignons 250 gr
Lentilles vertes cuites 60 gr
Chapelure 25 gr
Flocons d'avoine 30gr
Oignon rouge 1 petit
Persil 1 petit bouquet
Tamari ou sauce soja salée : 1 càs
Ail en poudre  1 càc
Origan 1 càc
Paprika 1 càc
cumin 1/2 càc (voire moins)
sel et poivre

Peler les champignons et les couper en tout petits dés. Idem pour l'oignon
Faire suer l'oignon dans une poêle avec un filet d'huile d'olive , y ajouter les champignons et la sauce tamari.
Cuire jusqu'à ce que les champignons ne rendent plus d'eau.
Verser dans un saladier, y ajouter la chapelure, les flocons d'avoine, persil et épices.
Laisser refroidir.
Réduire les lentilles en purée grossière (pas toute lisse)
Mélanger avec le mélange précédent jusqu'à obtention d'une boule homogène. On peut s'aider d'un mixer avec des petits à-coup). quand on prend le mélange à la main, il doit se tenir, former une belle boule.
Couvrir et laisser au frais au moins 1 heure
Formez les steaks et faire cuire à poêle chaude 5 min de chaque côté.

Montage des burgers


Buche de chèvre
Miel
Cream cheese (type Philadelphia)
Oignon cuits un peu caramélisés
Thym, herbes
Salade
Tomate

Couper tomate et chèvre en rondelle
Couper les pains en 2 et tartiner le bas de cream cheese (dans la recette originale, on y ajoute des pignons, je n'en avais pas)
Disposer une rondelle de buche, un filet de miel dessus
Passer au four le temps que les steak cuisent pour que le fromage de chèvre commence à fondre
Disposer la viande dessus, ajouter des rondelles de tomate, salade, on ferme le tout et hop, le tour est joué !






lundi 22 février 2016

Muffins a la banane

vous allez croire que nous nous nourrissons exclusivement de muffins !

Mais j'ai trouvé que c'etait le format idéal pour les gouter des demoiselles, et aussi facile à apporter au bureau pour partager avec mes gentils collègues.

Alors forcément, quand je vois 2 bananes qui finissent leur vie, rejetées de tous à cause de leur couleur, mon sang ne fait qu'un tour !
Et il y avait aussi ces "croquants coco" qui durcissaient au fond du placard.

Muffins à la banane

trouvé ici

50 gr sucre roux (ou 30 gr sucre roux et 20 gr sucre coco)
1 Oeuf
20 gr huile (noisette, coco ou neutre)
2 bananes bien mures
50 gr creme de coco (ou lait)

80 gr de farine
3 gr levure chimique

4-5 biscuits coco (facultatif)

Mélanger oeuf, huile et sucre. Ajouter les bananes ecrasées, puis la creme de coco.
J'ai ajouté une CS de rhum aussi.
Mélanger farine et levure à part puis ajouter au 1er mélange sans trop fouetter, juste intégrer les poudres.

Verser dans le moule à muffin (que j'avais huilé avec de l'huile de coco).
J'ai ensuite émietté les biscuits dessus pour apporter du croustillant.

Cuire 16 minutes à 180°C.


dimanche 21 février 2016

Muffins courges coco choco

Pas de photo pour cette recette, on les a mangé trop vite.
du coup, je sens bien que vous n'allez pas avoir envie de faire la recette, et vous auriez tort, car c'est vraiment bon !
Pas de beurre, le moelleux est apporté par la courge.
Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur Marmiton que j'ai adapté.

Muffins à la courge et noix de coco

Ingrédients (pour 12  muffins) :
- une portion de courge ou un petit potimarron
- 100 g de noix de coco râpée
- 200 g de farine
- 3 oeufs
- 1 sachet de levure
- 200 g de cassonade
- 3 CS cacao non sucré
- 50-60 gr de chocolat noir concassé (ou chunk)
- quelques fèves de Valrohna Caramelia (facultatif, vous pouvez remplacer par des carreaux de Nestlé Caramel)
Préparation de la recette :

Éplucher la courge et couper en gros dés, faire cuire à la vapeur ou dans l'eau, puis mixer en purée

Dans un saladier, mélanger la farine, la cassonade, la levure, le sel.
Ajouter les oeufs, bien battre puis verser la purée de courge. Mélanger pour obtenir un mélange homogène et incorporer la noix de coco et le cacao et les morceaux de chocolat concassés.

Verser dans les moules ,
Piquer une fève dans chaque muffin.

cuisson à 180°C pendant 20 min (bien surveiller la fin)

Donc voila en 30 minutes max de délicieux muffins ! 

lundi 19 octobre 2015

Petits pains cacao


Idéal pour le petit déjeuner, on a presque hâte de se lever !

trouvés sur ce magnifique site du PETRIN !
Et c'est Sandra qui parle le mieux de sa recette :
"Contre toute attente, ces petits pains ont tout d'une vraie pâtisserie en bouche, ils sont si bons qu'ils se dégustent nature même si personne ne vous en voudrait d'y ajouter une lichette de beurre salé. Et ils ne font pas juste qu'être délicieux: sans matière grasse et peu sucrés, ils sont beaucoup plus sains qu'un gâteau ou une viennoiserie pour le goûter et sont une bien meilleure alternative au classique pain + chocolat!
Vous aimez l'odeur du pain chaud et celui du chocolat fondu.. et les 2 en même temps, on en parle?"
 
Je ne vous cache pas que c'est un peu long à faire, le temps de pousse, etc.... vous en avez bien pour 3h.  Je ne cherche pas à vous décourager, ce serait dommage, je previens :)



Petits pain au cacao et au chocolat

Trouvé ici

(pour 10 pains individuels)
  • 500g de farine T65 ou T55
  • 1 cc de levure sèche de boulanger instantanée (8g de levure fraîche)
  • 40g de sucre
  • 8g de sel
  • 40g de cacao en poudre non sucré
  • une pincée de piment d'espelette (optionnel)
  • 375g d'eau tiède (+ 50g pour le bassinage)
  • 200g de pépites de chocolat noir

Dans le bol d'un robot, verser la farine tamisée et la levure: mélanger puis ajouter le sucre, le sel, la poudre de cacao et l'épice choisie. Mélanger grossièrement au fouet.
Ajouter l'eau (375g) et malaxer à l'aide du crochet pour amalgamer toute la farine et former une pâte plutôt molle et collante.
Pétrir une bonne dizaine de minutes: la pâte doit se décoller des parois, devenir de plus en plus "ferme", souple et bien lisse.

Ajouter petit à petit l'eau du bassinage en continuant de pétrir vigoureusement jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé et que la pâte se décolle à nouveau des parois et forme une belle boule homogène, souple et élastique. 
Ajouter les pépites de chocolat et pétrir encore 5 min pour donner de la force à la pâte qui doit rester bien lisse et légèrement collante au toucher.

Couvrir le bol avec un torchon et laisser pousser 45 min dans un endroit tiède, à l'abri des courants d'air. Faire un rabat puis couvrir et laisser pousser à nouveau pendant 45 min.

Note: pour faire un rabat, glisser la main sous la pâte, soulever et replier vers le dessous puis recommencer 1 ou 2 fois en tournant le saladier à chaque fois.

Transvaser la pâte sur le plan de travail très légèrement fariné et la replier sur elle-même 3 ou 4 fois. Diviser en 10 pâtons (120g environ) et les bouler grossièrement. Couvrir avec un torchon et laisser en détente pendant 10 min. Garnir 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.

Façonner chaque pâton en petit pain bâtard: retourner le pâton sur le plan de travail et l'aplatir délicatement avec la paume pour former un rectangle puis replier le tiers supérieur vers le centre, tourner le pâton de 90° et replier le bord inférieur au centre. Enrouler à nouveau la partie supérieure 2 ou 3  fois puis souder pour former un boudin.
(ça à l'air compliqué mais voilà un petit film pour expliquer, surtout a 2.28 mn) 



 

Déposer au fur et à mesure (avec la jointure dessous) sur les plaques de cuisson en laissant assez d'espace entre chaque petit pain. Couvrir avec un torchon propre et laisser reposer environ 1h.

Préchauffer le four th. 7-8 (225°C) 15 min avant la fin de l'apprêt (dernière pousse). Déposer une coupelle en métal dans le bas du four.

Lorsque les pains sont prêts à être enfournés (leur volume a augmenté et lorsque l'on presse délicatement le doigt dessus, l'empreinte doit rester avant de revenir très lentement), inciser avec une lame aiguisée soit une fois sur la longueur soit 2 ou 3 fois. Enfourner immédiatement et verser dans la coupelle brûlante de l'eau avant de créer de la vapeur. Refermer le four aussitôt et laisser cuire les petits pains pendant 12 à 15 min. Refroidir sur une grille.

 

dimanche 18 octobre 2015

Banana Bread Chocolat et Noix

On peut aussi dire cake à la banane ;o)
Quoique le bread est moins sucré qu'un cake, je trouve quand même.

Bref, c'est tres bon, et le gouter des enfants est assuré !


Trouvé sur un super site qui a des recettes délicieuses

BANANA BREAD au chocolat et noix

trouvé ici


  • 240g de farine
  • 1,5 cc (8g)de levure
  • 1/4 cc de sel fin
  • 2 bananes très mûres (200g de purée)
  • 150g de cassonade ou de sucre complet
  • 1 œuf
  • 60g d'huile + 50g de crème
  • 60g de lait (ou lait de coco ou lait végétal)
  • 1/2 cc de vanille en poudre
  • 50g de chocolat noir 60-70%
  • 1 poignée de noix (ou pécan ou amandes)

Préchauffer le four th. 6 (180°C). 

Tamiser la farine dans un bol, ajouter la levure et le sel et mélanger . Réserver.

Placer les bananes coupées en 2 ou 3 morceaux dans un grand saladier puis les écraser à l'aide d'une fourchette ou d'un presse purée de manière à obtenir une purée lisse.
Verser le sucre et la cassonade sur la purée, mélanger vigoureusement avec une cuillère en bois puis ajouter l’œuf, l'huile, la crème et le lait et bien mélanger pour obtenir un appareil homogène.

Incorporer la farine en mélangeant jusqu'à former une pâte bien lisse. Ajouter la vanille en poudre ou un autre parfum au choix (cannelle, rhum, etc..) et le chocolat haché en gros morceaux et les incorporer rapidement sans trop travailler la pâte. (le secret pour réussir gâteaux et muffins)

Verser l'appareil dans le moule à cake chemisé, répartir les noix grossièrement coupées à la surface et enfourner grille au centre. 
Cuire pendant environ 45-50 minutes: un couteau enfoncé au centre doit ressortir propre et sec. 
Laisser refroidir sur une grille et démouler en tirant sur les bords du papier cuisson.




lundi 14 septembre 2015

Chausson aux prunes

Miam des quetsches, des prunes, des mirabelles, des reines-claudes .... !

Mangez-les telles quelles, en tarte (pensez à emietter un speculoos avant d'étaler les fruits peau contre la pâte)  ou faites cette délicieuse recette trouvée sur un blog lorrain.

Chausson aux prunes

Trouvé :  ici 

Vous pouvez utiliser la pâte comme base pour une tarte, moi j'ai pris la 2ème partie de la recette d'origine, pour en faire des chaussons.

Excellentissime !


Pâte au fromage blanc :
150 g de fromage blanc maigre (20%) - moi j'avais que du 0%
300 g de farine, un sachet de levure chimique
1 pincée de sel
100 ml d’huile au goût neutre
100 ml de lait
85 g de sucre vanillé maison
Zeste râpé d’un citron bio


Compter une dizaine de fruits

 Pour faire la pâte :
Egoutter le fromage blanc dans une passoire fine, puis préparer la pâte avec tous les ingrédients (sauf les fruits).
*Ne pas trop la travailler, cela serait moins fondant.

Filmer la pâte puis laisser reposer au frigo une heure.


Abaisser la pâte sur ½ cm et découper des carrés de 7 cm de côté environ

Garnir de 3 demi-prunes,de sucre cassonade et de cannelle.

Rabattre pour former une boule.

Badigeonner d’huile au pinceau.

Disposer les boules de pâte côte à côte dans un moule bien beurré.

Enfourner 175° pour 15 mn puis badigeonner à nouveau d’huile au pinceau, et remettre pour 10 à 15 mn qu’ils soient bien dorés.

Au sortir du four saupoudrer de sucre glace et de cannelle en poudre.



C'etait un regal !